Interview avec Alessandra Nicoletti - Tor des Géants

  • 09 Ноябрь 2018

Le Tor des Géants (en patois valdôtain: Tour des Géants), est une compétition d'ultra-trail créée en 2010, se déroulant dans 34 communes de la Vallée d'Aoste au mois de septembre. Le parcours mesure 330 kilomètres de long et 24 000 mètres de dénivelé. Pendant la course les coureurs vont passer 25 cols à plus de 2000 mètres, 30 lacs et parvenir jusqu'à 3300 mètres d'altitude.

À partir de l'édition 2017, un trail dénommé Tot dret (130 kilomètres et 12 000 mètres de dénivelé) est organisé en parallèle, le nom, qui signifie tout droit en patois valdôtain.

Interview avec Alessandra Nicoletti l'organisatrice du Tor des Géants, qui annonce sa nouvelle course Tor des Glaciers - 450 kilomètres et 32 000 mètres de dénivelé.





TRAIL-RUN: Aujourd’hui on parle par skype avec une des organisatrices de la course Tor des géants, la course légendaire, une des plus difficiles dans le monde,  Madame Alessandra Nicoletti.

Merci beaucoup Madame de nous accorder un peu de temps pour cette petite interview. Vous venez d’annoncer une nouvelle épreuve qui s’appelle le Tor des Glaciers, c’est 450 km avec dénivelé positif de 32000m. Pourriez-vous nous parler un peu de cette nouvelle course, s’il vous plait, pourquoi avez-vous décidé de la créer?

NIСOLETTIParce que en vallée d’Aoste, le trail est un moyen promotionnel très fort pour le territoire, les traileurs sont des passionnés de montagne et quand il y a des beaux paysages, des beaux sentiers, des beaux parcours, c’est un plaisir de le faire connaitre au monde entier. C’est la motivation qui a fait naitre le Tor des Géants.

Le Tor des Géants est né pour faire connaitre La Vallée d’Aoste au monde entier. Sur les deux hautes routes 1 et 2. Pendant des années, on a eu la possibilité de connaitre des autres parcours les hautes routes 3 et 4. Ce sont des parcours qui font le tour de La Vallée d’Aoste un peu plus larges que le Tor des Géants. Dans notre esprit de découverte des vieux sentiers et des vieux parcours, on a décidé de présenter cette course. Le Tor des glaciers, va parcourir les sentiers qui font le tour de la vallée d’Aoste, ce sont des sentiers oubliés. Les hautes routes 3 et 4 sont nées il y a 20 ans, mais ils ne sont pas utilisés.

TRAIL-RUN: Ce sera un événement spécial pour le dixième anniversaire ou cette épreuve sera reconduite les prochaines années?

NIСOLETTI: On va tester cette année la course pour décider après pour la représenter l‘année prochaine.

TRAIL-RUN: Ce n’est pas un secret que les données du Tor des Géants ne sont pas 330 km et 24000 m de dénivelé positif mais plutôt 360 km et 31.000 m de dénivelé positif, ce sont les données des puces GPS de l’organisateur…quels seront les vrais chiffres du Tor des Glaciers.

NIСOLETTI: Les chiffres du Tor des Glaciers sont 450 km de longueur et le dénivelé est une autre question. Si on va mesurer le dénivelé absolu, c’est-à-dire la différence entre un endroit et un autre, on va, sur le Tor des Géants aussi, enregistrer 24000 m. C’est différent du dénivelé mesuré par un GPS. Le GPS va mesurer tous les petits variations d’altitude, ce n’est pas le dénivelé correct. Ainsi, on va utiliser le dénivelé absolu, comme sur le Tor des Géants, ainsi sur le Tor des Glaiciers on a 32000m de dénivelé…mais si vous allez avec votre GPS, ce sera peut-être beaucoup plus.

TRAIL-RUN: Cela ne veut donc pas dire que le Tor des Glaciers est une course plus plate que le Tor des Géants. Non?

NIСOLETTI: Non, c’est très différent. C’est un parcours qui est à une altitude moyenne plus haute, pour la majorité hors des villages, en montagne et plus technique. Nous avons des morceaux communs avec le Tor des Geants car La Vallée d’Aoste n’a pas beaucoup d’endroits de passage. Ce sera différent.

TRAIL-RUN: Peut-on dire que le Tor des Glaciers sera une course sur glacier, ce n’est pas une course à côté des glaciers?

NIСOLETTI: Non, cela s’appelle le Tor des Glaciers, car les années passées à des endroits, il y avait encore des glaciers. Mais aujourd’hui on ne touchera pas les glaciers, c’est une course sur sentiers, pas de glace. Avec une difficulté technique de la montagne mais pas d’alpinisme.

TRAIL-RUN: Et le règlement pour le Tor des Glaciers et Tor des Géants sera-t-il le même ?

NIСOLETTI: Non, il sera différent. Car le Tor des Glaciers sera une course en autonomie presque totale.

TRAIL-RUN: Sans ravitaillement ?

NIСOLETTI: Avec des ravitaillements où le tracé sera le même que le Tor des Géants. Par exemple, entre Donnas et Gressonney le parcours est le même, alors s’il y a des ravitaillements du Tor des Géants, le coureur du Tor des Glaciers aura la possibilité d’utiliser le ravitaillement. Au dehors de cette partie commune entre les deux courses, ce sera en autonomie, sans balisage et avec la possibilité d’utiliser les refuges alpins.

TRAIL-RUN: D’accord. C’est comme la PTL?

NIСOLETTI: Presque comme la PTL.

TRAIL-RUN: cela veut dire que vous voulez faire le Tor des Géants comme un événement plus sportif, on peut dire compétition, et le tor des glaciers comme un événement populaire assujetti uniquement aux règles de sécurité et aux barrières horaires sans classement à l’arrivée ?

NIСOLETTI: Non, avec le classement à l’arrivée. Ce sera une course différente du Tor des Géants mais ce sera une compétition, comme pour le Tor des Géants. Le Tor des Géants est une compétition mais c’est très difficile de la voir comme une vraie compétition. C’est une course particulière…c’est vrai, il y a un règlement, un classement, mais il y a une ambiance très particulière, il y a une participation très particulière. Les coureurs qui font le Tor des géants disent que ce n’est pas une course mais un voyage, c’est très différent. Le Tor des Glaciers sera encore plus une aventure.

Cette année, on va faire une édition limitée à 100 coureurs déjà finishers du Tor du Tor des Géants en un maximum de 130 heures. C’est la seule condition que nous allons mettre.

TRAIL-RUN: En ce qui concerne le statut de sénateur du Tor des Géants…si un sénateur du Tor des Géants participe au Tor des Glacier, il perd son statut de sénateur du Tor des Géants?

NIСOLETTI: Oui. C’est un choix que chaque sénateur doit faire lui-même. On ne peut pas être sénateur d’une course et en faire une autre.

TRAIL-RUN: Le billet d’entrée pour le Tor des Glaciers, c’est d’abord participer au Tor des Géants ?

NIСOLETTI: Pour l’instant oui, pour cette année. Cette année est une édition « explorative ». On va explorer les réelles possibilités de cette course, les difficultés…

TRAIL-RUN: c’est pour garder la sécurité, être sûr des coureurs?

NIСOLETTI: Oui.

TRAIL-RUN: J’ai l’impression que le Tor des Glaciers peut déprécier le Tor des Géants, car le Tor des Géants, c’est la course culte. C’est le sommet des épreuves d’endurance dans le monde. Qu’en pensez-vous?

NIСOLETTI: L’UTMB, c’est le sommet mondial de la course. La PTL n’a jamais fait de l’ombre à l’UTMB.

TRAIL-RUN: Vous voulez faire comme l’UTMB, offrir plein de courses différentes avec UTMB comme Tor des Géants et Tor des Glaciers, comme PTL?

NIСOLETTI: Oui…mais on ne veut pas faire comme l’UTMB. Si on pense que le Tor des Glaciers peut prendre le mythe du Tor des géants…c’est comme si la PTL prenait le mythe de l’UTMB. Ca ne peut pas. Ce sont des courses différentes. Pour le Tor des Glaciers, il faut une vraie expérience de la montagne et d’auto-gestion en montagne qui n’est pas nécessaire comme ça pour le Tor des Géants.

TRAIL-RUN: Quelles nouveautés avez-vous préparé pour les 10 ans du Tor des Géants ?

NIСOLETTI: Une autre course, plus courte. Le Tor de Malatra.

TRAIL-RUN: Oui…plus petite, pour les enfants…

NIСOLETTI: Pour les tous les coureurs qui ne veulent pas s’engager sur une longue distance. Ce sera 30km avec 3000m avec le Col de Malatrà comme unique col à franchir avant Courmayeur. Je pense que cela peut devenir une très belle course. C’est une vraie compétition très rapide. C’est une nouveauté et on pense à ce que l’on peut mettre en place comme animation pour les 10 ans du Tor des Géants, mais on est encore en train d’y penser.

TRAIL-RUN: Merci. Bonne chance et vive le Tor des Géants!

NIСOLETTI: Vive le Tor, c’est une vraie passion qui est née il y a plus de 10 ans et qui est encore une vraie passion.


http://www.tordesgeants.it/en

Merci beaucoup au Sénateur du Tor des Géants Arnaud Simard pour son aide.